Paris la nuit. Chroniques nocturnes — Pavillon de l’Arsenal

Des nuits aristocratiques aux raves parties, des guinguettes aux discothèques, des allumeurs de réverbères aux agents de maintenance du métro, du Palais-Royal aux parcs d’attractions, la nuit métropolitaine a évolué dans ses lieux et dans son vocabulaire et chaque génération a réinventé ses pratiques nocturnes, faisant de cet espace de liberté le miroir de la société. Deux années de recherches ont été nécessaires à la conception de cette exposition et de l’ouvrage qui l’accompagne pour tenter, grâce aux données récoltées et à l’analyse sensible du territoire, de cartographier la réalité, les usages et les possibles de la métropole nocturne.

19×30 cm, 440 pages, impression 4 couleurs

Sous la direction de Marc Armengaud, agence AWP

 

Paris la nuit. Chroniques nocturnes — Pavillon de l’Arsenal

Des nuits aristocratiques aux raves parties, des guinguettes aux discothèques, des allumeurs de réverbères aux agents de maintenance du métro, du Palais-Royal aux parcs d’attractions, la nuit métropolitaine a évolué dans ses lieux et dans son vocabulaire et chaque génération a réinventé ses pratiques nocturnes, faisant de cet espace de liberté le miroir de la société. Deux années de recherches ont été nécessaires à la conception de cette exposition et de l’ouvrage qui l’accompagne pour tenter, grâce aux données récoltées et à l’analyse sensible du territoire, de cartographier la réalité, les usages et les possibles de la métropole nocturne.

19×30 cm, 440 pages, impression 4 couleurs

Sous la direction de Marc Armengaud, agence AWP

 

Paris la nuit. Chroniques nocturnes — Pavillon de l’Arsenal

From aristocratic nights to rave parties, from taverns to nightclubs, from streetlamp lighters to metro maintenance workers, from the Palais-Royal to amusement parks, the urban night has evolved in terms of sites and vocabulary and each generation has reinvented its nocturnal practices, making of this space of freedom the mirror of society. Two years of research were necessary for the design of this exhibition and the catalogue. The aim is at mapping the reality, uses and potential of the nocturnal urban space supported by the collection of data and the analysis of territories.

19×30 cm, 440 pages, 4 color printing

Edited by Marc Armengaud, AWP agency

Paris la nuit. Chroniques nocturnes — Pavillon de l’Arsenal

From aristocratic nights to rave parties, from taverns to nightclubs, from streetlamp lighters to metro maintenance workers, from the Palais-Royal to amusement parks, the urban night has evolved in terms of sites and vocabulary and each generation has reinvented its nocturnal practices, making of this space of freedom the mirror of society. Two years of research were necessary for the design of this exhibition and the catalogue. The aim is at mapping the reality, uses and potential of the nocturnal urban space supported by the collection of data and the analysis of territories.

19×30 cm, 440 pages, 4 color printing

Edited by Marc Armengaud, AWP agency